Comment rénover avec des matériaux de réemploi ?

Et si vous rénoviez votre maison avec des matériaux de réemploi ? Alors que le secteur du bâtiment produit plus de 40 millions de tonnes de déchets chaque année en France, rénover ou même construire avec des matériaux issus de la déconstruction fait pleinement sens. 

Mais qu’entend-on véritablement par réemploi de matériaux ? Tous les postes de travaux sont-ils concernés ? Où trouver ces matériaux d’occasion, et à quel prix ? Quelles sont les garanties en terme de performance et d’assurance ?

Le sujet est assez vaste mais la filière s’organise sous l’impulsion des acteurs de l’économie circulaire. Il est désormais de plus en plus facile de s’approvisionner en matériaux de réemploi.

Et les bénéfices sont nombreux : réduction de la production de déchets, préservation de l’environnement, conservation du patrimoine ancien, économies d’énergie, de ressources et d’argent sont à la clés.

Donc avant de vous lancer dans les travaux, prenez quelques minutes pour lire cet article et posez-vous la question suivante : et si j’intégrais des matériaux de réemploi dans mon projet de rénovation (ou même de construction neuve) ?

Réemploi, réutilisation, recyclage, quelles différences ?

Le réemploi se définit comme l’utilisation d’un produit (ou matériau) qui n’a pas le statut de déchet. Il est issu de la déconstruction d’un bâtiment et fait l’objet d’un don ou d’une vente entre les parties. Le produit est généralement utilisé pour la même fonction que celle d’origine

La réutilisation ou le recyclage se distinguent du réemploi par le fait qu’ils ont recours à des produits considérés comme des déchets. Ce sont ces derniers, qui après diverses transformations ou modifications sont réutilisés dans le bâtiment. L’usage final n’est pas forcément celui prévu pour le produit neuf et ce processus s’accompagne souvent d’un phénomène de “downcycling” c’est-à-dire de perte de performance (ou de matière) par rapport à l’état initial.

On privilégie donc d’abord le réemploi au recyclage afin d’optimiser au maximum l’utilisation du produit sans générer de pertes ni de dépenses énergétiques pour le transformer. 

Quels sont les matériaux de réemploi ?

Tous les matériaux peuvent-ils être utilisés pour le réemploi ?

Théoriquement oui, tant qu’il est possible de les déposer de leur état initial sans les dégrader. Briques, bardages, tuiles, carrelage, parquets, charpentes, cloisons, sanitaires, mobilier, menuiseries, robinetterie, luminaires, etc, tous les produits et matériaux du bâtiment sont potentiellement “réemployables”. À l’exception tout de même des peintures et des papiers peints (et autres revêtements collés) qui eux ne sont pas récupérables. 

Pour le reste, la seule limite est votre imagination !

Où trouver les matériaux de réemploi ?

Sur le lieu même du chantier

Si vous êtes sur un projet de rénovation, le premier endroit où vous pouvez trouver des matériaux de réemploi est votre propre chantier. Regardez autour de vous, y-a-t-il des éléments que vous pourriez conserver, valoriser ou alors transformer pour les réutiliser sur votre projet ? Cela peut être une belle porte ancienne en bois, un joli lavabo, un mur en brique ou simplement des pierres à réemployer pour monter un muret dans le jardin. 

Si ce n’est pas le cas ou que vous ne voulez pas utiliser ce que vous avez sur le site, prenez quand même le soin de déposer les matériaux existants proprement pour que quelqu’un d’autre puisse les utiliser. 

Puis, laissez une annonce sur un site type leboncoin.fr ou déposez les produits dans une recyclerie près de chez vous. À noter que la déchetterie n’est pas une recyclerie, les matériaux sont certes valorisés mais seulement via un recyclage matière ou une valorisation énergétique. Un lavabo ne servira plus en tant que lavabo mais comme matériau de remblai pour les autoroutes (par exemple). C’est un peu dommage. 

Autre possibilité : de nombreuses structures associatives et d’aide au retour à l’emploi proposent également de venir récupérer vos “encombrants” chez vous pour les réemployer. C’est le cas du réseau Emmaüs partout en France par exemple. 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Parquet bois durable et alternatives écologiques

Les plateformes physiques

Pour trouver des matériaux de réemploi il y a aussi les plateformes physiques qui collectent les produits issus de la déconstruction. Il s’agit donc des recycleries, des brocantes, des vides-greniers mais aussi des plateformes spécialisées dans le réemploi. Celles-ci sont de plus en plus nombreuses et sont présentes sur tout le territoire. On peut citer ainsi : Mineka et Re.Source près de Lyon, l’atelier Déco Solidaire à Bordeaux, RéaVie en Île-de-France, Recyclo’Bat à Toulouse, l’Écrouvi près de Redon, Soli’Bat à Rennes, Tours, Bordeaux et Marseille mais aussi Rotordc en Belgique. D’ailleurs, si vous avez une plateforme de ce type près de chez vous, partagez-là dans les commentaires ci-dessous pour que tout le monde en profite !

L’intérêt de ces plateformes est qu’elles se présentent comme des magasins de matériaux classiques avec la possibilité de voir et toucher directement les articles disponibles. 

Les plateformes en ligne

Une autre possibilité est de faire des recherches sur les plateformes en ligne. Là aussi la filière se développe bien. Le site le plus connu pour les particuliers est bien sûr leboncoin.fr. Vous trouverez quasiment tous les matériaux possibles ainsi que des pots de peinture et de la quincaillerie pour vos travaux. 

Plus spécialisées dans les matériaux de réemploi il y aussi : Cycle Up, Readymader, Backacia, Opalis, ou encore Mobius. Ces plateformes s’adressent également aux professionnels et aux maîtrises d’ouvrage pour des chantiers d’ampleur. 

Enfin, pour trouver les ressources près de chez vous, vous pouvez aussi consulter l’annuaire et la carte sur le site materiauxreemploi.com

Quel est le prix des matériaux de réemploi ?

En tant que matériaux de “seconde main”, les matériaux de réemploi sont très souvent moins chers que le neuf. Même les matériaux “neufs” issus de lots invendus (que l’on trouve parfois sur les plateformes) bénéficient d’une décote. 

C’est donc une très bonne façon de faire des économies pour tenir son budget ou alors pour utiliser des matériaux de meilleure qualité à budget équivalent. 

En outre, certains matériaux anciens (tomettes, carreaux de ciment, portes en bois par exemple) sont tout simplement introuvables dans le commerce à l’état neuf. Donc si vous voulez conserver le charme de l’ancien dans votre maison, les matériaux de réemploi sont faits pour vous !   

Quelles sont les garanties sur ces matériaux d’occasion ?

Il est légitime de se poser dès lors la question de la garantie de performance de ces matériaux d’occasion. Sont-ils toujours fiables et résistants ? Sont-ils encore compatibles avec leur fonction d’origine ?

Sur ces questions il y a plusieurs approches. Si vous achetez des matériaux d’occasion à un particulier (en direct ou en ligne), vous n’avez pas de garantie sur le produit (hormis la bonne foi du vendeur). À vous alors de poser les bonnes questions et de vérifier la qualité de la marchandise. Pour cela, demandez des photos supplémentaires sous tous les angles et essayez de savoir comment et combien de temps le matériau a été employé. 

Si vous passez par une plateforme professionnelle c’est un peu différent car celles-ci garantissent souvent la qualité des produits commercialisés. C’est au cas par cas et il faut le leur demander. 

Enfin, lorsque vous souscrivez à une assurance dommage ouvrage avant de faire vos travaux (lire cet article pour plus de détails sur ce point), précisez à votre assureur le type de matériaux de réemploi que vous allez utiliser. Il pourra ainsi inclure cette spécificité dans votre contrat et en garantir la couverture (moyennant parfois une surprime). 

Les obstacles à surmonter pour le réemploi de matériaux

Utiliser des matériaux de réemploi est une nouvelle façon de considérer son projet de construction. Même si cela était courant par le passé (on récupérait les pierres et les bois des ruines voisines), nous en avons perdu l’habitude. Je vois donc 2 obstacles principaux à surmonter pour rénover avec des matériaux de réemploi ou de récupération :

  • Le temps :  ah le temps… Là ressource la plus fondamentale sur un chantier ! Trouver des matériaux de réemploi peut être long. Selon ses besoins on n’a pas toujours dans l’immédiat exactement la référence que l’on souhaite en quantité suffisante. Il est alors prudent de s’y prendre en amont pour ne pas se retrouver contraint, dans le “rush” du chantier, à aller au premier magasin de matériaux du coin…  
  • L’imagination : oui ! Car il faut en user pour mener à bien un projet avec des matériaux de réemploi. Que ce soit pour la sélection des matériaux en eux-mêmes ou pour leur mise en oeuvre. Souvent le projet se dessine même autour des matériaux de réemploi disponibles plutôt que l’inverse. Imagination, souplesse et volonté sont donc de bons alliés 🙂 ! 
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Construire une maison en terre crue

Quelques exemples de réemploi

Sur mes chantiers, j’essaie de plus en plus d’intégrer une démarche de réemploi de matériaux (en accord avec le-la client-e bien entendu).

Ici la cliente a chiné une commode en bois que nous avons transformée en meuble vasque pour la salle de bain. Le premier tiroir a été partiellement condamné pour permettre la pose des évacuations et des alimentations en eau. Le résultat est plutôt réussi, n’est-ce pas 🤗 ?

 

Réemploi d'une commode en meuble vasque

Réemploi d’une commode en meuble vasque

Sur un autre chantier, j’ai fait venir l’association Emmaüs pour qu’ils récupèrent des matériaux et appareils dont le client n’avait plus l’utilité. Nous avons donc décidé de les remettre dans le circuit du réemploi ! On voit sur la photo ci-après le camion d’Emmaüs le jour de la collecte (avec armoire, radiateurs, WC, sanitaires). 

 

Collecte de matériaux de réemploi par Emmaüs

Collecte par Emmaüs de matériaux de réemploi

Sur un prochain projet j’aimerais réemployer les briques ou les tuiles qui seront issues de la déconstruction. Les menuiseries existantes seront cédées pour du réemploi également. 

 

Menuiserie extérieure destinée au réemploi

Menuiserie extérieure destinée au réemploi

Il existe des réalisations vraiment inspirantes qui font la part belle au réemploi. C’est le cas par exemple de la Ferme des Possibles à Stains, dont la façade est entièrement constituée de menuiseries récupérées sur des chantiers voisins :

 

Réemploi de menuiseries sur la Ferme des Possibles

Réemploi de menuiseries sur la Ferme des Possibles – ©Archipel Zéro

Autre exemple avec la Grande Halle de Colombelles dans laquelle les les portes et les radiateurs sont issus du réemploi (ainsi que tous les sanitaires) :

 

Portes issues du réemploiPortes issues du réemploi – © Cyrus Cornut

 

Radiateurs récupérés pour le réemploiRadiateurs récupérés pour le réemploi – © Cyrus Cornut

Aux Mureaux, cet immeuble intègre quant à lui des pierres de meulière récupérées sur le site pour habiller la façade et le muret à la limite de la parcelle :

 

Réemploi de pierres de meulièreRéemploi de pierres de meulière

Ou encore ce magnifique projet qui réutilise des briques et des tuiles :

 

Briques et tuiles issues du réemploi pour le musée de NingboBriques et tuiles issues du réemploi pour le musée de Ningbo – © Yves Traynard

Enfin, citons cette réalisation emblématique où près de 3500 fenêtres venant de toute l’Europe ont été utilisées (siège du Conseil de l’Union Européenne) :

Réemploi de fenêtres pour le siège du Conseil de l'Union Européenne

Réemploi de fenêtres pour le siège du Conseil de l’Union Européenne

Pour aller plus loin

Merci d’être arrivé-e jusqu’ici ! J’espère que cet article vous aura intéressé. Partagez-moi vos remarques et vos expériences sur le réemploi de matériaux en utilisant l’espace commentaires ci-dessous.

Si vous n’êtes pas encore abonné-e à La Case Robinson et que vous avez le goût de recevoir des conseils et astuces pour réaliser la maison de vos rêves, vous pouvez le faire simplement en indiquant votre email dans un des formulaires du site. 

Je vous enverrai le Guide pour avoir une maison plus écologique et plus saine et les découvertes que j’expérimente chaque semaine.

Et si vous êtes sur Instagram, La Case Robinson y est aussi 🤗: @lacaserobinson.

Enfin, si vous avez un projet de travaux et que vous vous posez des questions comme : Comment avancer ? Quels matériaux choisir ? Comment faire autrement et plus écologique ? Comment mieux aménager l’espace pour le rendre fonctionnel, confortable et plus économe ? Comment analyser les devis et discuter avec les entreprises ? C’est mon métier de vous accompagner. Envoyez-moi un message pour qu’on en discute et je vous dirai comment je peux vous aider dans cette aventure !

D’ici là, prenez soin de vous 🏡🙏!

Partager cet article :
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire ici :