Le Meilleur d’octobre

Que s’est-il passé pour moi en octobre ?

Cet article, plus court que d’habitude, inaugure une nouvelle série intitulée “Le Meilleur de…”.

Je partage les sujets, ressources, et astuces que j’expérimente en ce moment.  

J’espère que ce nouveau format vous plaira !

La personne que je découvre

  • Michael Reynolds

Mike Reynolds est un architecte américain à l’origine du concept de maison bioclimatique Earthship. 

J’ai découvert son approche et son parcours en préparant l’article “Earthship, maison serre : l’effet de serre écolo” publié sur le blog ce mois-ci.

C’est un personnage fascinant, mi-gourou écologiste, mi-entrepreneur hippie.

Il a développé le premier Earthship dans les années 70 pour s’opposer à la société de consommation. L’idée est de construire une maison passive à partir de matériaux recyclés (pneus (!), canettes, bouteilles…). 

Après avoir perdu un temps sa licence d’architecte à cause de son concept hors-norme (qui avaient de nombreux défauts au départ) il est désormais reconnu pour ses travaux de recherche et l’intérêt des Earthships comme habitat écologique. 

Il a édifié de nombreux Earthships au Nouveau-Mexique (et quelques-uns en France aussi). Il dirige aujourd’hui la société Earthship Biotecture qui forme les auto-constructeurs à la réalisation d’Earthship. Vous pouvez même aller vous former auprès de lui. 

Sa vie et son oeuvre sont racontés dans le documentaire “Garbage Warrior“. 

Les leçons de chantier que je retiens

  • Le + : le revêtement de sol en liège

Ce matériau m’a été présenté par Laurent Candela du magasin Matière & Origine à Mérignac (33). 

Il est intéressant pour plusieurs raisons :

C’est un revêtement de sol résistant à l’eau. Il peut donc être mis en oeuvre dans une cuisine ou une salle de bains. 

Il a de bonnes qualités thermiques et phoniques (le liège est isolant). 

Il est agréable au toucher (il n’est pas froid) et à la marche (il est légèrement amortissant).

Enfin, il est produit au Portugal à partir de forêts de chênes-liège gérées durablement. 

  • Le – : le béton ciré

J’aime beaucoup le rendu esthétique du béton ciré.

Mais j’ai eu une mauvaise expérience ce mois-ci.

Le revêtement a fissuré quelques jours après la mise en oeuvre. 

Le sol était inutilisable. Et le client devait apporter ses meubles la semaine suivante !

Le problème venait du primaire d’accrochage que l’on applique avant le béton (comme une sous-couche). Il n’a pas du tout jouer son rôle d’accroche. Alors le béton s’est décollé. 

L’entreprise a pourtant respecté les règles de mise en oeuvre, mais avec un produit défectueux il n’y a pas de miracle.

Finalement le fabricant a reconnu le problème et a accepté de prendre à sa charge la fourniture du produit. 

Le béton ciré n’est pas en soi un mauvais produit. Mais c’est un produit difficile à réaliser. Si l’aventure vous tente, voici une vidéo bien faîte : réaliser un sol en béton ciré

L’outil que j’utilise

  • L’application de prise de note Evernote

J’en ai déjà parlé sur le blog, mais cette application est tellement utile pour moi que je voulais vous dire aussi comment je l’utilise. 

J’ai 3 dossiers principaux : BLOG, CONSEIL ECOCONSTRUCTION, LECTURES & AUDIOS.

Dans le dossier BLOG j’ai une note où j’écris les idées d’articles et les sources. Une autre me sert de modèle d’écriture, avec une organisation pré-définie et une trame type. Je la réutilise pour chaque nouvel article.

Le dossier CONSEIL ECOCONSTRUCTION contient une note par chantier. J’y écris les sujets importants lorsque je vais sur le chantier et aussi en amont pour préparer la visite. Tout est synchronisé sur mon ordinateur donc je gagne beaucoup de temps ensuite pour rédiger les comptes-rendus. 

Une autre note me sert à retenir des conseils spécifiques sur un thème donné (par exemple ossature bois ou enduits).

Le dossier LECTURES & AUDIOS me sert à noter les points clés des livres et podcasts que je découvre.  

Le livre que je parcours

  • Manuel pratique du Petit Jardin

“Comment tirer le meilleur parti de l’espace disponible”. 

C’est un livre plein de conseils pour aménager un petit jardin, une cour ou même une terrasse. 

Il y a bien sûr des idées pour le choix des plantes mais aussi sur la façon d’optimiser l’espace. 

C’est ce dernier point qui le rend particulièrement intéressant je trouve. On travaille ainsi la perception visuelle, les contrastes, les volumes, le visible et le caché. 

Manuel pratique du petit jardin, Andrew Wilson – Royal Horticultural Society, Ulmer : ici

La citation qui m’inspire

Les gens préfèrent le malheur à l’incertitude.

– Tim Ferriss

C’est un peu catégorique mais c’est malheureusement souvent vrai. Notre cerveau nous pousse naturellement à ne pas prendre de risques. C’est normal, car il cherche à garantir notre survie avant tout. Mais du coup on n’ose plus et on n’expérimente plus ses envies (ou pas assez). 

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire ici :

Envie d'une maison plus écologique ?