Nouvelle Année : Comment prendre de bonnes résolutions (et les tenir) ?

Les quelques jours de repos au moment de la nouvelle année sont parfaits pour se poser et penser aux projets à venir. 

Qui dit nouvelle année, dit souvent nouveau départ avec l’envie de faire mieux que l’année passée et d’enfin mener à bien ce qui nous tient à cœur. 

Et comme toujours, si ces décisions sont prises à la va-vite sans respecter un protocole efficace, alors elles sont vouées à l’échec et ne dureront pas plus de quelques semaines 🤔

Prendre de “bonnes” résolutions est donc la première étape, qui n’est d’ailleurs pas si évidente que ça en a l’air. Ensuite, pour tenir ses nouveaux objectifs (ou au moins s’en approcher), il faut avoir un PLAN et le décliner en actions. C’est indispensable pour traverser sereinement le sinueux chemin de l’année à venir. 

Voici donc la méthode que j’utilise en ce début année pour fixer mes objectifs. Je l’applique à mes choix de vie personnelle et pour ma vie professionnelle. Et je vous révèle à la fin de l’article le mot que j’ai choisi pour mon année !

1. Passer en revue l’année écoulée

Ça semble peut-être évident mais commencer par faire un état des lieux objectif de ce qui s’est passer pour vous l’année dernière est très instructif.

Je tiens cette méthode de Tim Ferriss, célèbre blogueur et podcasteur américain. Cette étape à l’avantage d’être assez rapide (de 30 min à 1h). Il vous faut simplement une feuille de papier, un crayon et votre agenda.  

Voici comment procéder :

  • Prenez une feuille de papier et divisez-la en 2 colonnes : une “POSITIF” et l’autre “NÉGATIF”
  • Parcourez votre agenda et pour chaque semaine de l’année passée, notez dans les colonnes appropriées les personnes, activités et engagements qui vous ont le plus marqués cette semaine là (en positif et en négatif donc).
  • Une fois que vous avez fait l’exercice pour l’année entière, relisez vos notes et entourez dans chaque colonne les 20% les plus significatifs (les points qui vous procurent les émotions les plus fortes, en positif et en négatif toujours). 
  • Prenez ensuite la sélection de la colonne “POSITIF” et programmez dès maintenant dans l’agenda de l’année qui démarre des temps pour actionner ces points qui vous font le plus de bien. Cela peut être de passer du temps avec telle personne (dans ce cas prévoyez un déjeuner récurrent par exemple), ou de faire telle activité (inscrivez-vous dans un club, à une formation ou achetez dès maintenant les billets pour ce qui vous plaît). Vous vous donnez ainsi toutes les chances de (re)-vivre ces bons moments cette année.  
  • Pour la sélection de la colonne “NÉGATIF” : recopiez-là quelque part où vous êtes certain-e de la voir régulièrement (au moins pour les 1ères semaines de l’année). Vous pouvez par exemple intituler cette liste par “choses ou personnes à éviter” ou “toxiques”. Et faîtes en sorte de garder celle-ci pour vous… À noter qu’il n’y a pas de honte à se dire que telle personne est “toxique” pour vous. Cela ne veut pas dire que c’est une “mauvaise” personne. C’est simplement que vous n’êtes pas compatibles et que la côtoyer a un impact négatif sur votre moral ou votre vie en général. On dit souvent que nous sommes le reflet des 5 personnes qui nous entourent. Bien choisir ses relations et ne pas les subir est donc impératif pour s’épanouir.   
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Trouver les bons artisans pour une rénovation écologique

Voilà, c’est tout ! Si vous faîtes cet exercice, dîtes-moi dans les commentaires ce que ça a donné pour vous 🤗 !

2. À quoi consacre-t-on son temps ?

Un autre petit exercice peut venir compléter le précédent. Il s’agit encore d’examiner son agenda mais cette fois en cherchant à quantifier le temps que vous passez sur chaque chose.  

Pour cela, reprenez la feuille précédente et annotez à côté de chaque ligne si vous considérez que vous y passez trop / suffisamment / ou pas assez de temps. Et ajustez votre programme de l’année en fonction de ces résultats. 

Personnellement j’enregistre le temps que je passe sur mes différentes activités professionnelles à l’aide de l’application Toggl. C’est donc très facile pour moi de connaître le temps total passé sur chacune d’entres elles.

Par exemple, l’année dernière j’ai passé la majorité du temps sur les chantiers et ensuite sur le blog. Cela me va bien. Par contre j’ai aussi identifié que j’avais passé pas mal de temps sur des projets qui ne sont pas prioritaires. Et j’ai pu voir aussi que je n’avais pas consacré assez de temps à la formation continue alors que je pensais l’avoir fait. J’ai donc décidé d’intégrer des créneaux dédiés dans mon agenda cette année pour cela. Voilà pour l’agenda “pro”. Et j’ai fait le même exercice avec ma vie personnelle (famille, ami-e-s, sports, santé).

3. Trouver son “mot de l’année”

Il peut arriver quand on réfléchit à nos “bonnes” résolutions de se fixer des objectifs trop nombreux.

C’est d’ailleurs un point sur lequel je dois (beaucoup) m’améliorer 😜… Et pourtant je sais bien que le multi-tâche est contre-productif. Je sais aussi qu’il se passe beaucoup de choses dans une année et que j’en viens vite à oublier les décisions prises quelques semaines ou mois auparavant

Car on le sait, une fois que l’excitation du début est passée (généralement au bout de 3 à 4 semaines), la motivation ne vient plus naturellement et il est alors difficile de retrouver de l’élan. 

C’est pour cette raison que l’approche minimaliste qui consiste à trouver “son mot de l’année” me plaît bien. Elle permet en effet de s’y raccrocher dès que l’on sent que nos résolutions de début d’année s’estompent. 

L’idée est donc d’identifier le mot qui résonne le plus en soi et qui tend le plus vers ce que l’on veut pour cette nouvelle année. Ce que je trouve intéressant dans cette démarche c’est que ça relève plus de l’intention, de la direction, du cap que de l’objectif purement quantitatif. Ainsi, on lui donne plus de chance de se réaliser et de s’adapter aux événements qui ne manqueront pas d’animer notre année.

Pour vous aider à le trouver, je vous propose de suivre la méthode présentée par Clotilde Dusoulier dans son (excellent) podcast “Change ma vie” (voir la rubrique Ressources). 

Elle invite à se poser une série de questions pour explorer son esprit.

Les voici :

  1. Quels ont été les moments forts de l’année qui vient de s’écouler ? 
  2. Qu’est-ce qui a bien marché pour moi sur l’année passée ?
  3. Quel genre d’expérience est-ce que je veux vivre dans l’année qui s’annonce ?
  4. Comment ai-je envie de me sentir ? Quelles sont les 3 émotions que je veux ressentir au quotidien
  5. Qu’est-ce que je veux inviter dans ma vie ?
  6. Qu’est-ce que j’aimerais avoir vécu, accompli, changé pour me dire “Ça a été une bonne année ?”
  7. Quelles sont les choses que je pourrais faire dès aujourd’hui pour aller dans ce sens, pour m’en rapprocher ? 
  8. Quelle personne aimerais-je être devenue à la fin de l’année ?
  9. Quelles sont ses qualités ? 
  10. Quels sont… :
    • 3 projets que je voudrais mener à bien
    • 3 choses qui rendraient ma vie plus délicieuse ? 
    • 3 choses que je voudrais créer ?
    • 3 façons dont je voudrais contribuer au monde / à mon entourage ?
    • 3 façons dont je veux prendre soin de moi ? 
  11. Écoutez à l’intérieur de vous : y a-t-il un mot qui vous appelle, qui apparaît, qui flotte dans votre conscience ? 
  12. Si ce n’est pas le cas, repassez en revue vos réponses ci-dessus, et voyez s’il y a un mot, un sujet, ou une direction qui revient au fil des réponses. Est-ce qu’il y a une thématique qui les tisse tous ensemble ?
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les logiciels que vous devez connaître pour réussir votre projet de construction

Une fois que vous avez identifié votre mot de l’année, demandez-vous :

De quelle façon ce mot se présentera-t-il dans les différents domaines de ma vie ? Sur le plan familial, personnel, professionnel, relationnel… comment ce mot, cette intention peut-elle se manifester, comment est-ce que je veux l’incarner ? 

Certaines personnes préfèrent choisir 2 ou 3 mots pour leur année. C’est tout à fait possible mais je pense qu’il n’en faut pas plus. C’est comme pour les listes de tâches ou les objectifs. S’il y en a trop, on finit par se perdre et ne plus savoir quelle est notre priorité n°1.

Personnellement le mot que j’ai choisi pour cette année est “présence“. Je constate en effet que j’ai tendance à beaucoup me projeter et penser aux événements à venir, ce qui dégrade la qualité du moment. Je veux donc plus profiter de l’instant présent et être pleinement disponibles pour les personnes qui m’entourent lorsque je suis avec elles. 

Si ce mot vous parle aussi je vous recommande le livre “Le pouvoir du moment présent” d’Eckhart Tolle qui explique comment être en pleine présence et pourquoi c’est essentiel à notre bien-être. 

Pour aller plus loin

Je vous recommande l’article suivant sur le blog qui parle de productivité et d’efficacité :

Si vous n’êtes pas encore abonné-e à La Case Robinson et que vous avez le goût de recevoir des conseils et astuces pour réaliser la maison de vos rêves, vous pouvez le faire simplement en indiquant votre email dans un des formulaires du site. 

Je vous enverrai les découvertes que j’expérimente au quotidien.

Et si vous êtes sur Instagram, La Case Robinson y est aussi : @lacaserobinson.

Ressources

Le podcast de Clotilde Dusoulier : Change ma vie. Sous-titré “des outils pour l’esprit”, ce podcast est vraiment intéressant et passionnant. À noter que l’épisode sur le mot de l’année est disponible sur la plateforme Audible uniquement. 

Le livre Le pouvoir du moment présent d’Eckhart Tolle.

L’application Toggl pour suivre votre temps. 

Partager cet article :
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire ici :

Envie d'une maison plus écologique ?