Faire soi-même les produits du quotidien

La série d’article précédente abordait le thème de l’autonomie et de la résilience. On poursuit dans cette lignée avec une nouvelle série d’article dédiée cette fois à la vie de tous les jours. Je vous parle donc de « do it yourself » (DIY) avec dans ce premier article les produits du quotidien à faire soi-même. Un article qui relie les thèmes qui nous sont chers : écologie, zéro déchet, santé naturelle, bien-être

Si c’est votre première visite sur le blog et que ce qui vous intéresse avant tout ce sont les travaux, je vous invite néanmoins à commencer par les articles suivants :

Mais si vous voulez découvrir les choses que je fais moi-même dans la maison et essayer à votre tour, c’est par ici !

Alors, par où commencer ? Que peut-on faire facilement (tout en améliorant notre impact sur l’environnement) ?

C’est la première question que je me suis posé quand j’ai décidé de réduire fortement mon impact au quotidien. On utilise tellement de produits et d’objets chaque jour qu’au début je ne savais pas par où démarrer. 

Donc j’ai procrastiné

Puis un jour je me suis lancé en faisant le produit pour le sol. Et j’ai continué pas à pas. Aujourd’hui je sais que je ne reviendrai plus en arrière.

Je vais vous partager les recettes que j’utilise pour faire mes propres produits ménagers et mes produits d’hygiène. Dans le prochain article de la série j’aborderai quelques astuces simples pour réaliser des meubles de rangement et des petits travaux pour la maison. C’est une série « boite à idées » qui pourra s’enrichir aussi de vos expériences, donc partagez-les dans les commentaires en bas de cette page pour que tout le monde en profite !

« Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as« . Koan zen

Quels produits du quotidien faire soi-même ?

On se rend compte quand on est confiné chez soi qu’être plus autonome et plus résilient cela demande de moins dépendre des ressources extérieures pour sa vie quotidienne. Combien de produits différents j’utilise au quotidien pour l’entretien de la maison, l’hygiène ? Sont-ils tous nécessaires ? Ne pourrait-on pas les remplacer ou les adapter pour les rendre multi-usages ? Comment les faire soi-même ?

Depuis quelques années je fais donc moi-même les produits d’entretien. Plus récemment je me suis mis aussi à faire certains produits d’hygiène. Je me rend compte qu’avec seulement quelques produits de base, on arrive à presque tout faire soi-même. Le résultat est souvent meilleur qu’avec les produits du commerce (les déchets en moins 🤗). 

Les produits ménagers

Produit de nettoyage pour la maison

Pour la salle de bain, les vitres, les WC, évier, plaques de cuisson et surfaces de la cuisine j’utilise du vinaigre blanc (que je le dilue avec 2/3 d’eau) et c’est tout ! Franchement, c’est efficace. Pour les tâches très incrustées il faut frotter un peu plus ou l’utiliser pur mais ça fonctionne très bien. Le vinaigre blanc est reconnu pour ses nombreuses qualités :

  • Détartrant (anti-calcaire) : idéal pour enlever les traces de calcaires sur la robinetterie, les pommeaux de douche, la bouilloire, la cafetière etc…
  • Désinfectant (anti-microbien) : le vinaigre blanc élimine les microbes et remplace donc l’eau de javel (qui est un produit à bannir de nos maisons car il est dangereux pour notre santé 😷 et toxique pour le milieu naturel 🐟).  
  • Dégraissant : il nettoie efficacement la graisse et fait briller. On peut aussi l’utiliser comme liquide de rinçage dans le lave-vaisselle.
  • Désodorisant : il élimine les odeurs dans les pièces humides (cuisine, frigo, WC, salle de bains).

Et en plus il est économique et sain ! C’est un des produits ménagers les moins cher et vous ne polluez pas votre air intérieur avec des produits chimiques !

Produit pour le linge (et le sol !)

J’utilise la recette suivante pour nettoyer le linge et le sol de la maison (carrelage, pierre et parquet (pour ce dernier j’humidifie très peu)) : 30 grammes de savon de Marseille, 15 gouttes d’huile essentielle de citron, 1 litre d’eau chaude. On mélange le tout et on laisse reposer. La pâte visqueuse obtenue est ensuite prête à l’emploi (je mets une cuillère à soupe dans la machine et autant pour 5 litres d’eau pour le sol). Pour les tâches grasses sur les vêtements j’utilise parfois de la terre de sommières. C’est une poudre qui s’applique à sec directement sur la tâche (laissez agir quelques heures puis brosser).

Nota : il m’arrive également d’utiliser de simples boule de lavage en céramique pour la machine à laver (et aussi pour le lave-vaisselle). Cela fonctionne plutôt bien à condition que les choses à laver ne soient pas trop sales.  

Tablettes pour le lave-vaisselle

L’emballage des tablettes standard engendre des déchets plastiques inutiles. Et je n’arrive pas à trouver la composition précise des sachets dits hydrosolubles, donc quand j’en utilise je jette l’emballage hydrosoluble et je coupe en deux la tablette pour n’utiliser qu’une moitié à la fois car cela fonctionne aussi bien !

Comme pour le reste, le principe de précaution nous invite à les fabriquer nous-même. Pour cela, voici une recette : mélanger cristaux de soude, bicarbonate de soude, gros sel, acide citrique (50 g de chaque) et ajouter 10 gouttes d’huile essentielle de lavande et de citron. Former des cubes (par exemple dans un bac à glaçons), laisser sécher jusqu’au lendemain. Voilà les cubes se tiennent et peuvent se conserver dans un bocal en verre. 

Les produits de base qui permettent de tout faire soi-même

Les produits essentiels pour tout faire soi-même !

Éponge « tawashi »

Les éponges classiques du commerce ne sont pas sans impact pour l’environnement (fabriquées à partir de produits pétroliers ou de cellulose à laquelle on ajoute de la colle donc peu biodégradable). Comme alternative il y a les éponges naturelles en luffa (courge grimpante) ou les éponges japonaises « tawashi ». Vous pouvez fabriquer très facilement ces dernières avec un vieux t-shirt à manches longues ou une paire de collants. Pour obtenir une brosse à récupérer, remplacez les collants par un filet à oignons en plastique. Vous trouverez plein de tutos sur internet pour la faire vous-même (ou avec votre enfant).   

L'éponge tawashi est une alternative aux éponges conventionnelles

Une de mes éponges tawashi

Les produits d’hygiène

Dentifrice

Pour faire son dentifrice « maison » il y a deux solutions :

  • Recette « express » : très rapide à faire et avec seulement 2 ingrédients => 1 cuillère de sel pour 6 cuillères de bicarbonate de soude alimentaire. Le goût n’est pas fabuleux mais l’efficacité est là (la recette vient de mon dentiste 😀). Et de toute façon même avec un dentifrice du commerce le « goût » disparaît au bout de quelques minutes. Mais si vous voulez une texture plus pâteuse comme un dentifrice classique, alors il y a la recette « confort ».
  • Recette « confort  » : 20 grammes d’argile (blanche) en poudre, 10 grammes de bicarbonate de soude (cosmétique ou alimentaire), 3 clous de girofle (concassés en poudre), 2 gouttes d’huile essentielle (menthe ou citron). Mélangez le tout avec un peu d’eau pour obtenir une pâte. 

Faire son dentifrice soi-même

Préparation du dentifrice « maison »

 

Dentifrice à l'argile et à la menthe

Dentifrice à l’argile et à la menthe

Personnellement j’utilise les deux recettes alternativement.  

Déodorant

Pour faire son propre déodorant : 100 g d’huile de coco, 60 g de bicarbonate de sodium, 10 g de cire d’abeille (optionnel), 40 g de fécule (maïs ou pomme de terre), 10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa. On fait fondre l’huile et la cire, on mélange le tout et on laisse refroidir. Voilà, ce déo est efficace 24 heures sans problèmes et avec ces quantités vous en avez pour au moins 3 mois !

Déodorant écologique fait maison

Déodorant naturel et écologique fait maison !

Pour aller plus loin

Voilà donc quelques exemples simples que vous pouvez facilement adopter. C’est ceux que j’ai testé et que j’utilise quotidiennement désormais. Si vous voulez aller plus loin (cosmétiques, shampoing, etc…) je vous donne ci-dessous quelques références de livres sur le sujet. 

Dîtes-moi dans les commentaires ce que vous faîtes vous-même (ou que vous voudriez tester) et partagez vos astuces !

Pour voir d’autres exemples de réalisation « maison », voici des articles complémentaires sur le blog :

Si vous n’êtes pas encore abonné-e à La Case Robinson et que vous avez le goût de recevoir des conseils et astuces pour réaliser la maison de vos rêves, vous pouvez le faire simplement en indiquant votre email dans un des formulaires du site. 

Je vous enverrai le Guide pour avoir une maison plus écologique et plus saine et les découvertes que j’expérimente au quotidien.

Et si vous êtes sur Instagram, La Case Robinson y est aussi 🤗: @lacaserobinson.

Enfin, si vous avez un projet de travaux et que vous vous posez des questions comme : Comment avancer et bien s’organiser ? Quels matériaux choisir ? Comment faire autrement et plus écologique ? Comment mieux aménager l’espace pour le rendre fonctionnel et confortable ? Comment analyser les devis et discuter avec les entreprises ? C’est mon métier de vous accompagner. Envoyez-moi un message pour en discuter et voir comment je peux vous aider dans cette aventure !

Ressources 

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Chouette cet article !
    Je fais tout moi-même sauf le déodorant car je n’ai pas trouvé de recettes satisfaisantes malgré plusieurs essais (le bicarbonate est trop agressif pour les aisselles à force sa gratte et l’huile de coco est comédogène et devient controversée vis-à-vis de sa production).
    Pour la lessive, j’ai laissé tomber la recette avec le savon de Marseille, car le « vrai » savon de Marseille est vert et se trouve donc quasi uniquement en « bloc » ce qui nécessite donc de le râper pour la lessive… Du coup j’ai opté pour une recette avec du savon noir qui me prend 30sec chrono !
    Pour le dentifrice, j’utilise le blanc de meudon à la place du bicarbonate car il est moins abrasif

    1. Merci pour votre retour !
      Je ne connaissais pas cet effet de l’huile de coco. Pour ma part (et une partie de ma famille) cela fait plusieurs mois que j’utilise le déodorant sans gêne particulière. Mais comme tous les produits que l’on applique sur la peau, il est recommandé de tester pour voir comment chacun-e réagit avant de l’adopter. Pour le bicarbonate j’utilise le « cosmétique » car il est plus fin que l’alimentaire et que celui pour l’entretien. Et l’huile de coco est achetée en magasin bio et issue du commerce équitable. Le savon de Marseille est effectivement en bloc, donc je le râpe en paillettes pour faire la préparation. Il devient ensuite liquide lorsqu’on le mélange à l’eau chaude 🤗.

  2. Bonjour François Xavier,
    Je fais déjà mes produits ménagers par moi même, mais je viens de déménager dans une colocation de 7 personnes, mes colocataires ne sont pas facile à convaincre. Par pur hasard, auriez vous des idées pour les convaincre ? Il me reste à tester la lessive avec les cendres, que je serai en mesure de faire après le prochain barbecue. Pour l’instant, je fais avec des cristaux de soude, du savon noir, du bicarbonate de soude et de l’eau. Si vous avez d’autres guides, infos, événements, je suis preneuse !! Bonne continuation à vous,

    1. Merci Rafaele pour votre message.

      Convaincre autour de soi n’est pas simple, je vous l’accorde ! Mais vous
      pouvez essayer plusieurs approches : les bienfaits pour l’environnement
      / l’intérêt pour sa propre santé (les produits du commerce contiennent
      souvent des perturbateurs endocriniens et des produits chimiques issus
      du pétrole etc…) / les économies à la clé car ça revient beaucoup
      moins cher que les produits manufacturés (et donc plus d’apéro
      potentiels / sorties / ciné / mettez ce que vous voulez ici ;)).

      Pour la lessive à la cendre j’ai lu qu’il était déconseillé d’utiliser
      celle issue d’un barbecue car elle contient des graisses. Il vaut mieux
      récupérer de la cendre de cheminée si vous le pouvez.

      Pour les autres infos, je vous invite à continuer à suivre La Case
      Robinson ;). J’envoie aux abonné-es un email chaque semaine avec les
      actualités du moment 😉.

  3. Bonjour Fançois Xavier,

    Le vinaigre blanc est vraiment anti bactérien ? Il remplace vraiment l’eau de javel ?

    Merci pour votre réponse

    Monique

    1. Bonjour Monique,
      Le vinaigre blanc (ou vinaigre d’alcool) contient de l’acide acétique ce qui a un pouvoir désinfectant. Vous pouvez également ajouter des peaux de citrons dans votre flacon pour augmenter son efficacité (grâce à l’acide citrique du citron). Cela apporte en plus une odeur agréable. Ceci étant dit, cela reste juste mon avis basé sur mon expérience et mes recherches bibliographiques. Je vous conseille donc de vous faire votre propre opinion et de ne l’utiliser que dans un cadre domestique. 🤗

  4. Hello François-Xavier ! Super article zéro déchet merci !
    Figure-toi, que je n’ai pas encore testé les tablettes pour le lave-vaisselle, mais tu m’as donné envie de me lancer ! Mais je me demande si ça lave aussi bien que les pastilles emballées ? Est-ce que tu prélaves ta vaisselle avant de les passer en machine ? Ou c’est efficace sur les trucs bien gras ? J’avais fait un atelier zéro déchet avec une formatrice et elle m’avait dit que fabriquer soi-même ses pastilles était un réel casse-tête, parce qu’il y a pleins de facteurs qui rentrent en compte et qui diffèrent entre chaque foyer comme la dureté de l’eau et le modèle de ta machine… Mais bon ! Je pense que je vais quand même essayer, une fois que j’aurais fini mon dernier paquet de pastilles 😉

    Sinon, je trouve trop cool le fait que tu aies pu avoir une recette venant de ton dentiste ! C’est vraiment plus rassurant, car il y a des tas de recettes qui traînent sur le net… On ne sait plus où donner de la tête. Je me demande aussi, quelle est la meilleure recette zéro déchet pour blanchir les dents et si c’est bon pour les gencives à long terme ???

    Pour finir, j’ai exactement la même éponge tawashi… À croire qu’on a les mêmes paires de chaussette trouée lol

    Belle journée à toi, bises

    Efi

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}