Bien communiquer

Bien communiquer et se faire comprendre : les clés de la réussite !

A moins que vous ne prévoyez de réaliser votre projet en “solo-auto-constructeur”, il sera indispensable pour la réussite de votre projet de communiquer efficacement avec les différents acteurs rencontrés. Découvrez-ici les secrets pour bien communiquer et faire avancer votre projet comme vous le souhaitez !

On ne m’a rien dit

Bien souvent, les difficultés rencontrées sur un chantier (elles peuvent être nombreuses ! retard, erreur de matériau / produits / couleur…, prestation manquante voire non réalisée, dégradation, saleté, nuisances) proviennent d’un défaut de communication. Il est vrai que la multitude d’intervenants et d’actions à mener dans un laps de temps relativement court invite parfois à négliger certaines étapes pourtant fondamentales.

Partez sur de bonnes bases

Ainsi, forcez-vous à bien communiquer dès les premiers échanges avec un artisan ou une entreprise. Avant de signer le devis, n’oubliez pas de poser les questions suivantes:

  • A quelle date pouvez-vous démarrer les travaux ? Combien de temps dureront-ils ?
  • De quoi avez-vous besoin avant de démarrer ? (telle prestation doit être terminée, tel matériau doit être commandé et livré, l’acompte doit être versé, accès à l’eau, à l’électricité, aux sanitaires, place de stationnement, accès au jardin du voisin pour travailler sur le pignon …)
  • Quelle garantie êtes-vous en mesure de proposer sur le respect des dates et des délais ? Il est rare que l’entreprise s’engage ici fermement mais cette question a le mérite de montrer que vous êtes conscient du risque de dérapage et que vous serez vigilant sur ce point. A noter également qu’il est possible de prévoir des pénalités de retard dans les contrats de travaux. Notamment dans le cas de la construction d’une maison individuelle par une entreprise générale (en charge de tous les lots). Le montant minimum est alors de 1/3000ème du coût des travaux par jour de retard.
  • Quelles seront les horaires de début et fin de chantier ? Ici se pose la question de votre présence (ou non) lors du chantier pour ouvrir aux artisans et fermer la maison après leur départ. Cela dépend de chacun et du type de travaux (maison occupée ou non), mais c’est un point d’organisation à prévoir.
  • Comment prévoyez-vous de protéger la maison de la saleté (poussières, gravats, terres, peinture…) ? Garantissez-vous la remise au propre une fois le chantier terminé ?
  • Pouvez-vous me fournir votre assurance garantie décennale ? Il est indispensable d’avoir celle-ci avant le démarrage des travaux.

Ces questions relèvent du bon sens, mais malheureusement on en fait parfois l’économie et c’est dommage. Je conseille vivement de noter ces réponses sur le devis avant de le signer. Rappeler les engagements pris à l’oral dans un email est également un moyen efficace. Il est enfin essentiel d’indiquer sur le devis le détail des prestations voulues (marques, modèle, couleur (RAL des peintures et des menuiseries par ex.)…). Cela pourra éviter des malentendus par la suite.

Une aventure humaine

Selon l’ampleur de votre projet, le nombre d’intervenants variera beaucoup. Il n’est cependant pas rare d’avoir une dizaine d’interlocuteurs différents autour de vous (et souvent bien plus si l’on tient compte du projet global (achat, financement, conception, travaux, aménagement, décoration, entretien…)). Construire ou rénover une maison est avant tout une aventure humaine ! Bien communiquer est alors essentiel. En amont de votre projet, vous pouvez vous tourner vers l’Espace Info Energie (cherchez sur internet celui de votre commune), le réseau FAIRE ou le C.A.U.E. (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement) afin d’obtenir gratuitement des conseils sur les travaux à effectuer, les acteurs à mobiliser, les aides financières possibles…

“Le but n’est pas seulement le but, mais le chemin qui y conduit.” Lao Tseu

Travaillez votre communication…

Bien communiquer est utile pour toutes les entreprises de la vie. Que ce soit pour votre vie personnelle ou professionnelle, vous aurez de meilleurs résultats et vous vivrez mieux les choses si vous savez interagir avec vos interlocuteurs. Dans ce registre, l’ouvrage de Marshall Rosenberg, docteur en psychologie clinique, “Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs)” à propos de la communication non violente est une source d’inspiration passionnante.

…et vos connaissances !

Le plus difficile lors du démarrage d’un tel projet réside bien souvent dans la compréhension des termes techniques employés par vos interlocuteurs. Si vous n’êtes pas du métier, vous avez parfois l’impression de ne pas parler la même langue. Cela ne doit pas vous décourager ni vous intimider lors des échanges. Voici donc quelques conseils que vous pouvez appliquer:

  • Avant de recevoir un artisan, faîtes des recherches sur internet pour apprendre quelques mots de vocabulaire sur le sujet concerné (vous pouvez par exemple lire les autres articles de ce blog Winking smile). Une dizaine de mots suffisent largement pour déjà échanger sereinement. Cela vous mettra en confiance et évitera que vous vous focalisiez sur ce point plutôt que sur vos véritables besoins. 
  • Si vous ne comprenez pas un terme, demandez à la personne de reformuler ! Vous n’êtes pas spécialiste, c’est tout à fait normal de ne pas tout connaître. Il n’y a évidemment pas de honte à cela. N’essayez pas de vous faire passer pour un sachant, la personne le découvrira dans tous les cas et vous ne serez pas plus avancé(e). De plus, les artisans sont généralement très contents d’expliquer leur métier, donc vous ferez un heureux en plus de vous Winking smile.
  • Faîtes-vous accompagner par un proche qui a déjà fait ce genre de travaux. Les retours d’expérience sont toujours intéressants.
  • Prenez des notes lors de vos échanges et recherchez par la suite les explications qui vous manquent. Vous pourrez alors rappeler votre interlocuteur pour poursuivre la discussion si nécessaire.
  • Autre astuce: je consulte toujours plusieurs entreprises pour la même prestation. Utilisez-donc le premier entretien pour apprendre un maximum de choses. Vous pourrez réutilisez ces connaissances lors des suivants.  

C’est la crise, je le savais !

Toutefois, un chantier est un projet complexe, et il est quasiment inévitable de ne pas avoir d’imprévus. Ne serait-ce qu’à cause des aléas climatiques par exemple (une pluie tenace empêche de réaliser les travaux de couverture, une forte chaleur retarde le bon moment pour couler la dalle béton…). Préparez-vous donc psychologiquement à vivre des périodes plus difficiles. Il est alors primordial de rester zen et serein afin de ne pas dépenser votre énergie sur des choses inutiles. Pour vous y aider, focalisez-vous sur la recherche de plaisir tout au long de cette belle aventure. L’objectif est de trouver une solution rapide et efficace, et non d’aggraver la situation en voulant changer le passé. En cas de problèmes voici quelques conseils à suivre :

  • Relisez les principes du paragraphe précédent Winking smile.
  • Référez-vous aux contrats et devis signés pour voir ce qui était effectivement prévu.
  • Interrompez les travaux et organisez une réunion avec les personnes concernées.
  • Demandez-leur de rectifier les choses.
  • Dans le même temps, vous pouvez consulter vos droits et/ou appeler votre assistance juridique (il est conseillé d’en avoir une couvrant les travaux sous garantie décennale).
  • En cas de vrai blocage, envoyez au plus vite un courrier de mise en demeure à l’entreprise fautive.
  • Et bien sûr, interrompez les paiements jusqu’à nouvel ordre.

Bien souvent heureusement le problème se règle vite, d’autant plus lorsqu’une relation de confiance a été établie dès le début. Dans tous les cas, gardez confiance, prenez du plaisir et dîtes-vous que des solutions existent toujours et que des millions de personnes sont passées par là avant vous !

Pour aller plus loin

Vous trouverez ci-après une liste de ressources qui peuvent vous être utiles. 

Si cet article vous a plu, et que vous pensez qu’il peut être utile à l’un de vos proches, partagez-le autour de vous ! Si vous avez une remarque ou une question, laissez-moi un commentaire en bas de cette page ! 

Enfin, si vous souhaitez appliquer dès aujourd’hui des actions simples pour améliorer votre maison et votre confort de vie, téléchargez le Petit Manuel du Robinson via l’un des formulaires présents sur le site. Vous serez également informé dès la publication d’un nouvel article. 

Merci d’être arrivé jusqu’ici 🙂 et à très vite pour un nouvel article ! 

Ressources

  • Espace Info Energie: Plateformes territoriales de la rénovation énergétique dédiées aux particuliers. Contactez l’EIE de votre commune pour obtenir des conseils gratuits sur la rénovation énergétique, vos consommations, votre projet.
  • FAIRE: réseau Faciliter, Accompagner, Informer pour la rénovation énergétique.
  • C.A.U.E: Conseil d’Architecture, d’Urbanisme, et de l’Environnement. Organisme investi d’une mission d’intérêt public, dont l’objectif est de promouvoir la qualité de l’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement au niveau départemental.
  • Droits des particuliers: site officiel de l’administration française
  • Le site du Moniteur: magazine d’information sur le bâtiment et la construction
  • Livre “Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs)” de Marshall Rosenberg
Partager l'article:
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

Cliquez ici pour laisser un commentaire

Recevez gratuitement le Petit Manuel du Robinson :)